information
research

[Parisiens] Manif’ à la Place de la Bastille

Salut à tous !

Pour ceux qui hibernaient, qui ne lisent pas les mailLists ou qui ne vont JAMAIS sur le blog du PP, je tiens à rappeler à l’instar de cmal que la Manif contre l’ACTA se déroule à 14h, place de la Bastille, à Paname. Je vous conseille donc de venir limite 1/2 heure avant, histoire de papoter avant de hurler comme des pirates des temps anciens, se préparant à l’abordage d’un ministère galion plein de richesses…

Pour ceux qui seraient intéressées par l’éventuel achat d’un T-Shirt, envoyez un mail à cmal qui vous gardera quelque uns de coté (c’est 15€).

report

Petites annonces

Bonsoir à tous,

J’introduis une petite tradition sur le blog du PPJ, tant que l’on ne saura pas comment introduire un calendrier qui affiche clairement toutes les dates importantes à venir.

 

Je commence tout d’abord par vous annoncer la démission de Darkknow en tant que sous-secrétaire du PPJ.

Cette mauvaise nouvelle donne cependant l’occasion à ceux qui n’étaient pas là lors de la première élection d’assister. La prochaine réunion sera donc le vendredi 30 septembre à 19h.

Voici les odj de la réunion, si vous voulez la préparer (elle est provisoire, elle peut être soumise à modifications) :

1) élection sous-secrétaire
2) point sur l’avancement du design et des textes de présentation
3) point sur les affiches pour les coller sur paris
4) un peu d’idéologie
5)  point sur le contact avec les jeunes
6) Point sur les actions à faire au PPJ

 

Sinon, bonne nouvelle quand même pour ceux qui vivent sur Paris, le PPJ organnise une IRL à Paris le samedi 1 octobre à 15h à la Cantine, 151 rue Montmartre, 12 Galerie Montmartre.

Soyez nombreux!

 

Par ailleurs, dans les actions qu’entreprend actuellement le PPJ, nous sommes en train de créer une petite compilation musicale de trance, le tout sous licence libre.

 

Et sinon, venez toujours passer un coucou sur le chan du PPJ, on sera toujours là pour vous accueillir chaleureusement :D

 

Piratement,

Oimat.

Pique-nique Pirate

Salut à vous,
Chers Kamarades. Nous les Jeunes on est tout à droite :D

Comme vous le savez tous (ou pas en fait), il y a eu des pique-nique pirates partout en France ce week-end comme vous devez le savoir. Ce pique-nique était une opportunité pour chacun de se rencontrer et s’échanger les idées. C’est surtout à Paris où il y a vraiment eu une réunion des jeunes pirates (nous étions cinq!) et où nous avons pu parler, au moins pour le local.

 

C’est surtout un libriste acharné, cmal, qui on dirait est parti dans sa Sainte Croisade pour le Bien, qui a eu quelques idées au niveau technique : nouveau serveur rien que pour les jeunes (web, mail, jabber, IRC…). Faudra qu’on voit tout ça en réunion, qu’on lui a dit, même si l’idée est allechante.

 

On s’est aussi posé quelques questions sur les actions que ferait le PPJ, et un maître mot est apparu : travail de fond. Il faut que l’on se concentre sur nos idées et nos arguments, ainsi que l’on commence à prendre contact avec les autres jeunes. On s’est dit qu’on prendrait contact avec les lycéens et les étudiants, et qu’on organniserait à paris une journée d’affichage (si vous êtes graphistes et que vous savez faire des affiches, on prend :D ). Le thème de la première fournée (qui nous l’espérons sera reprise en province) restera à discutter, même si nous croyons commencer avec la vidéosurveillance ou Facebook.

 

Et finalement, on s’est aussi demandé si on allait s’indépendantiser vis-à-vis des vieux ou pas.Tant de questions en l’air que nous aborderons au fur et à mesure de nos réunions :D Pour un petit compte-rendu plus précis de la journée, cliquez ici.

 

En attendant, le PPJ s’engage à faire plus de réunions IRL entre elle, car c’est beaucoup plus marrant et ça permet de souder les gens :D

Nous rappellons également la date de la prochaine réunion, tant qu’on y est : le samedi 17septembre au soir. Soyez nombreux ;)

advertise
handbook

Consultation publique

tools
  No Comment

En pleine construction, nous avons besoin de vous et de vos avis !
canard_pirate
CC BY : hebedesign (flickr)
Vous, jeunes, qu’attendez vous des Jeunes Pirates ?

Sur quels sujets voudriez vous que nous prenions position ?
Quelles actions souhaiteriez vous nous voir entreprendre ?

Que pouvons, que devons nous faire selon vous ?

À l’abordage !

information
research

Résultat des élections du BD

Bonjour à tous bande d’infâmes pirates !

Comme vous le savait probablement si vous avez lu l’article précédent, nous avons hier procédé à l’élection des membres du Bureau Décisionnel.

Read the rest of this entry »

report

Élection du Bureau Décisionnel (BD) du PPJ

Bonjour à tous et à toutes,
Comme vous le savez, nous avons fait, samedi 25 juin, une longue réunion de 6h. Nous avons voté les statuts, et un compte-rendu de la séance, rédigé par votre serviteur, est disponible à cette adresse.

Nous voulons donc précéder à l’élection du Bureau Décisionnel, le samedi 2 juillet 2011, à 18h sur le chan dédié à cette effet, #jeunespirates, sur le serveur geeknode.fr .
Le Bureau Décisionnel sera composé de :
- un secrétaire général
- un vice-secrétaire
- un médiateur entre le PP et le PPJ

Des portes-paroles seront également nommés par le BD à la fin de la réunion. Nous recherchons des candidats potentiels, des personnes intéressées pour s’investir dans le PPJ. Nous rappelons que conformément aux statuts, si vous êtes élus au BD du PPJ, vous devrez adhérer officiellement au PP en moins de trois mois, sous peine d’être démis de ses fonctions.

Et sinon, bah viendez tous pour voter le BD ;)

Lettre ouverte de K23-NEX-PRIMA au sujet du jeu vidéo

Le Parti Pirate a récemment reçu une lettre ouverte signée de K23-NEX-PRIMA portant sur la place de l’Homme dans la société actuelle, et les causes (et non pas les conséquences) qui conduisent à la popularité du jeu vidéo dans la société actuelle. Nous avions déjà envoyé une lettre ouverte au député Bernard Perrut au sujet des jeux vidéos, et cette lettre étant très proche de nos convictions, et possédant une analyse innovante et pertinente de la société, nous avons décidé de la publier et de la retransmettre à notre fameux député.

Lettre d’un étudiant sur la société actuelle.

Actuellement j’ai noté que le nombre de conférences, études, sur la cyberdépendance était en hausse. Le plus curieux est que toujours il est question de comment empêcher cela, ou comment guérir cette « maladie ». Mais comme toujours, la société ne traite que les conséquences et non la cause. Traiter par psychologie, médicaments, hôpitaux, etc. Mais posons nous la question du pourquoi les jeux vidéos ont tant de succès.
Dans un premier temps analysons les thèmes des jeux vidéo. Les principaux genres sont aventures, post-apocalyptique, bâtisseurs.
L’aventure est plus souvent représentative dans la fantasy, comme le montre les jeux de Square Enix. La quasi-totalité des MMORPG se passe dans des mondes imaginaires, où les combats ont une cause parfaitement définie. On y retrouve aussi un nombre incalculable de jeu de rôles. Mais la science fiction possède une part non négligeable des thèmes de jeux. On peut citer en exemple les créations Bioware qui sont les plus connus. Enfin on peut mentionner une troisième part : Histoire. Moins importante certes, mais présente comme le montre le jeu Mount And Blade.
La première chose que nous pouvons conclure de ce thème de jeu est un sentiment de désintéressement de notre époque qui ne présente aucune excitation d’aventure. Ceci est compressif lorsque l’on analyse la « vie » réelle : études, boulot, famille, maison, retraite, mort. Un schéma de lassitude qui s’effectue tous les jours.
Analysons maintenant un deuxième thème de jeu : le post-apocalyptique. Un grand thème perpétué entre autre par la série Fallout. L’idée que le monde s’est écroulé et que le personnage doit survivre en milieu hostile. En comparant avec l’analyse précédente on remarque qu’un des intérêts de ce thème est une vie non périodique. On pourrait traduire cela comme un dégout de la vie dans cette société.
Enfin dernier thème analysé est le genre Bâtisseur. Les exemples il en existe un nombre incalculable. Il n’y a qu’à voir toute la série Sierra sur l’antiquité pour comprendre. Le but est de partir d’une terre vierge et de bâtir une cité pendant l’âge d’or de l’homme.
Bien que je n’aie énuméré qu’une partie infime de tout cet art qu’est le jeu vidéo, j’ai choisis les thèmes les plus probants pour énoncer mon hypothèse. De tout ceci on ressort un mal de vivre dans le monde réel. Voir un dégout pour la pseudo-vie qu’on nous impose. Par ces thèmes on comprend que les gens aimeraient vivre soit dans le futur, soit dans le passé, soit dans un autre monde. On peut alors conclure que nous sommes actuellement dans une période noire de notre histoire.
Au lieu de chercher à traiter la conséquence, je vais ici montrer les causes de ce mal être. Comment définit-on l’homme. Au début il était nomade, puis sédentaire. Mais il a toujours cherché l’exploration et la découverte. Sans cela nous n’aurions sans doute point évolué. L’autre chose qui le différentie des animaux est qu’il construit. Il construit pour s’abriter, il construit des bâtiments publics, etc…, ceux ci toujours plus beaux et impressionnant, fait grâce aux travaux cumulés de métiers différents manuels.
Qu’en est-il aujourd’hui : il n’y a plus rien à explorer, cela signifie plus d’aventure. Nous construisons béton mais pas personnellement. En clair notre monde ne répond plus à ce que l’homme est fait pour. Et c’est pourquoi il va dans les jeux vidéo, car c’est le seul moyen accessible pour exprimer son humanité dans un monde où on lui demande de faire son cycle de « vie » réelle et de consommer.
Alors voici ma question : A-t-on le droit de considérer des joueurs, qui cherchent à exprimer leurs humanités, comme étant psychologiquement malade ? Personnellement je vois en cela juste un moyen pour zombifier les populations pour qu’elle fasse fonctionner le système.
En ce moment d’ailleurs, nous assistons à la mise en place d’un autre moyen de zombification qui se nomme HADOPI. Analysons la chose : Ce système est sensé protéger les droit auteurs. Personnellement je suis en accord avec le droit de vivre de sa création, c’est pourquoi j’achète pour exemple tout les jeux sans éditeurs tel que les jeux de Tale of Tales. Mais maintenant voyons la chose : Un étudiant venant d’un famille modeste ou moins. Son revenu est très limité, alors dans un système qui empêche le downloading, comment peut il se cultiver pour avancer dans ses études, et progresser intellectuellement ? Doit-il travailler en plus des études ? Doit-il se priver de repas pour espérer avoir accès à la culture et réussir ? Je ne vois personnellement la dedans un moyen de faire baisser la culture. Si on voulait permettre au mieux la rémunération exacte des auteurs, d’autres méthodes auraient été possibles : je peux citer par exemple une taxe allant de 10 à 40 euros par mois sur l’abonnement internet. Par des torrents légaux de déterminer le taux de téléchargement et de déterminer le pourcentage de téléchargement d’un fichier, et en fonction verser l’argent issue de la taxe à l’auteur, et une autre partie aux financements culturels.
Mais ne pouvant mettre en place ce système, je ne vais pas m’attarder plus. On voit nettement que l’on traite, comme précédemment, les conséquences et non les causes. Pour ce cas je vais simplement citer un exemple. L’étudiant « normal » ne peut s’acheter la culture. Pourquoi ? Lorsque le film Avatar est sortie en Blueray Collector, sont prix était de minimum 30 euros en France. Lors d’un voyage en Allemagne, j’ai acheté cette même édition, pour un cadeau d’anniversaire, à 11 euros dans le même mois. Cette différence ne peut être expliquée par les taxes. Et voila le problème de l’accès à la culture en France. Je peux citer un autre exemple. Un téléviseur LCD Toshiba acheté en Suisse pour 240 euros. La suisse est pourtant réputé chère. Pourtant j’ai trouvé le même téléviseur en France à 380 euros. Aucune logique ne peut expliquer une différence de plus de 50% entre deux pays frontaliers. Voila pourquoi je considère la loi HADOPI comme une fausse loi, car elle ne résout en rien la cause du downloading.
Je vais terminer cette lettre en une analyse des précédentes. L’homme cherche un moyen d’exprimer son humanité grâce aux jeux vidéo. Mais il est dans un monde où jouer est un problème. Un monde qui cherche a zombifier pour faire fonctionner un système. Que se passerait-il si des joueurs, amoureux d’une époque tel que le moyen âge ou l’antiquité, décidaient de tout abandonner pour vivre dans leur époque telle que ce qui était dans le passé, et de pouvoir exprimer réellement leur humanité, loin de la société. Déjà il faudrait un terrain et là ils peuvent être accusés de squattage illégal par la société. S’ils réussissent à passer ce cap, que peut-il se passer : le gouvernement y voit un revenu possible et du coup transforme cette archéologie vivante en parc d’attraction. Soit ils peuvent y voir comme un problème psychologique et font arrêter tout le monde. La raison est simple, vivre longtemps c’est ce que donne la société. Mais entre « vivre » longtemps, et avoir une vie plus courte mais humaine, c’est ce que je choisirais de suite. Or vouloir moins vivre ca veux dire être malade ici.
La possibilité pour que le scénario se passe bien, que les gens construisent leur vie dans une autre époque en liberté et isolé, est presque nul.
Alors voila ma dernière question : Sommes nous entrain de détruire ce que l’homme à toujours été, ce qu’il peut faire de bien pour la vie de tous ? Pour moi, oui…

K23-NEX-PRIMA

Évidement, étant une lettre ouverte, K23-NEX-PRIMA encourage la diffusion de sa lettre, bien qu’elle ne soit pas sous une licence libre.

advertise
handbook

Première réunion officielle du Parti Pirate Jeunes

tools
  No Comment

Nouvelles informations : la réunion se tiendra le samedi 25 juin à partir de 15h sur le chan #jeunespirates du serveur IRC « irc.geeknode.org ». Cela durera sûrement assez longtemps, donc on a préféré le faire le plus tôt possible afin d’avoir le temps nécessaire. Je vous dis à samedi ;)

Bonjour à tous,
Comme vous le savez pertinemment, le PPJ a connu une longue phase de déchéance, de décadence, et de grandes carences. Ses actifs ont pris des vacances, le calendrier du forum, au lieu d’être en avance, s’est remarqué plutôt par son absence. Tout du long de cette année forte en malchance, nous avons quand même noté une augmentation non négligeable d’inscrits sur le forum: la semence a poussé et on en a récolté les fruits. Pire que ça, à part une lettre ouverte à un député brillant d’incompétence mais de bienveillance, en une simple année presque deux, le PPJ n’a rien publié qui soit rempli de pertinence. Mais promis, la future buissonnance du PPJ nous fera oublier toute ses dissonances, nous allierons sous le signe de la concordance.

Nous voulons sauver le navire, qu’il reste à flot; nous voulons retravailler, tel de bons matelots. Nous voulons être efficaces, dynamiques, alors au boulot! Nous organiserons une réunion là où tous pourront venir, un labo d’idées. Site, forum, tout se veut nouveau. Parti, idées, tout se veut vrai, sans faux.

Nous vous invitons à une réunion, dont il vous faut fixer la date. Elle sera le lieu de réunion de tous les jeunes français désirant changer le monde, chercher de l’aventure là où il n’y en n’a pas, désirant faire semblant de faire quelque chose. Vous, nouvelles recrues de l’équipage pirate, vous serez là, le jour où vous aurez décidé, afin d’organiser efficacement le PPJ, faire qu’avec un minimum d’effort de la part de chacun, il y ait un max de rendement. Il faut briller, au dessus du firmament, luire plus que l’année d’avant, et aller de l’avant. Nous serons là pour organiser officieusement une structure officielle, créer d’officieux statuts qui seront le pilier de ce mouvement.

Pas besoin d’être adhérent au Parti Pirate, être sympathisant suffit!
Si vraiment vous croyez en nous, venez!

information
research

Remise à zéro ?

À l’occasion d’une prochaine migration des services du Parti Pirate sur de nouveaux serveurs, il est envisagé de faire une “remise à zéro” du PPJ car, au pire ça ne changera rien, au mieux cela permettra de repartir des bases saines et de travailler plus efficacement.
Cette décision n’est pas encore prise mais seulement proposée, le débat est donc ouvert sur le forum : http://jeunes.partipirate.org/forum/annonce/topic340.html

report

[AàC] Et si on cassait les numéros de dossier Hadopi ?

advertise